De par sa nature dynamique et plus encore que pour une page d’un site statique, les articles ou pages d’un blog se doivent, si elles veulent se positionner dans les pages de résultats des moteurs de recherche, être extrêmement pertinentes en terme de lexique.

En effet, combien de fois j’ai vu des articles brillants qui n’apparaissaient pas dans les index de Google. Ou bien répondant à d’autres critères de recherche que ceux souhaités. Et cela, à cause de l’inadéquation du vocabulaire avec le sujet traité.

Le discours écrit est toujours plus efficace lorsqu’il est concis, clair et bien argumenté que lorsqu’il se transforme en long discours fleuve.

De plus, si les termes utilisés correspondent précisément aux demandes des internautes, avec le même  langage, l’indexation par les moteurs de recherches ne génèrera ni « bruit » (indexation de termes non utiles), ni « silence » (non indexation du contenu).

Enfin, les moteurs de recherche n’étant pas encore très avancé sémantiquement parlant, les « beaux écriveurs » ne les séduisent point. -) Et n’étant pas séduits, ils ne peuvent donc pas indexer correctement le contenu. -)