L’une des règles de base en matière de référencement est d’optimiser son code. Or, les moteurs de blogs, comme tous les outils générant du code d’ailleurs, ont parfois du mal à produire un code source optimisé.Une des solutions que j’ai trouvé pour pallier à cet inconvénient est d’utiliser, lors de l’écriture des articles ou des pages, l’onglet “code”.

Ma méthode de travail est fort simple :

J’ai préparé un certain nombre de squelettes en html en fonction des présentations à réaliser. Ceci me permet, par exemple, de préparer du texte justifié à l’aide des bons marqueurs, car je n’ai trouvé aucun moteurs de blogs proposant ce style là en standard dans les boutons de l’onglet « code ».

J’écris ensuite mon billet de préférence dans open office (outil open source évidemment -)) pour pouvoir corriger les fautes d’orthographe.

Puis je rassemble le code et le billet et je copie le tout dans l’onglet « code ».

Le fait d’avoir tout préparé m’évite de sauvegarder plusieurs fois et donc de faire écraser mon code par la génération du moteur blog qui, par exemple, surproduit des marqueurs.