Afin de répondre le plus précisément possible aux requêtes des internautes, Google ne s’appuie plus uniquement sur les mots clefs mais également sur la recherche sémantique. Pour cela, il puise ses informations dans plusieurs sources.

L’une des sources de connaissance les plus structurées utilisée par Google est l’espace dédiées de pages au format Wikidata. Les pages wikidata, structurées par des marqueurs sémantiques peuvent non seulement être facilement lus et interprétés par des programmes, tels que ceux utilisés par les moteurs de recherche, mais également être crées par des programmes. Elles seront ensuite améliorées soit par d’autres programmes, dotés ou non d’intelligence artificielle, soit par des êtres humains.…