Depuis fin 2014, Google ne cesse de multiplier les encouragements afin que les webmasters migrent leur site http en https. La raison avancée par Google est que les informations circulant via le protocole http sont moins sécurisées et il est de plus en plus facile de les intercepter.

Google l’explique ainsi dans son billet « https as a ranking signal »  : avoir son site en https fait partie des conseils de fourniture d’un contenu de qualité.

Ainsi, à qualité égale, un site en https bénéficiera d’un meilleur référencement qu’un site en http. De plus, concernant l’indexation des sites, Google privilégie désormais les sites en https. (cf ?)

Vous avez sans doute noté que depuis 2017, les navigateurs internet alertent les utilisateurs lorsqu’un site est en http ou qu’il contient, au sein de sa page, des appels en http à des sites ou des éléments multimédia.

Pour les utilisateurs de la webmasters tool de Google, des messages d’alertes pour ces appels apparaissent dans la Google Search Console.

Ces différents éléments nous indiquent qu’un bon référencement impliquera à très court terme, la migration ou la création de sites internet s’appuyant sur le protocole https.