Une attaque de spamming peut se révéler à la longue, une cause de nuisance, voir de non référérencement d’un blog.

En effet, un blog qui ne se protége pas efficacement contre le spamming, et qui subit une attaque en règle de spamming, peut être inaccessible par périodes. Et cela, non seulement pour les internautes, mais également pour les gestionnaires du blog, ainsi que pour les robots d’indexation de moteurs de recherche tel que Google. Ce qui devient très pénalisant, en terme d’attente et de (non) résultat de recherche.

Une solution dans le cas d’un blog est d’installer au sein de la plate-forme un plugin anti spamming, tel que, par exemple, Akismet.

Par exemple, sous WordPress, après avoir récupéré le fichier zip contenant ce plugin dans l’espace de téléchargement d’Akismet, il suffit de :

  • Dézipper ce fichier en local
  • Copier le répertoire askimet via ftp dans le répertoire wp-content/plugins du blog
  • Si ce n’est déjà fait, se créer un compte WordPress avec comme option le nom d’utilisateur (à l’issue de la création de la création du compte, le email qui est envoyé contient une clef d’activation Akismet)
  • Se connecter au blog avec un compte administrateur
  • Aller au sein du panneau d’administration dans la gestion des plugins
  • Activer le plugin Akismet
  • Aller dans la configuration d’Akismet
  • Saisir la clef d’activation et valider

Ainsi, le blog devrait retrouver un peu de sérénité et donc des temps d’accès plus confortables. Bien évidemment, quelques commentaires peuvent passer au travers. Il suffit alors de les marquer comme spams dans la modération des commentaires.